Asparagus

Très facile d’entretien, l’asparagus ressemble à une fougère avec son feuillage touffu. Cultivé en intérieur sous nos latitudes, il agrémente joliment les compositions suspendues.

  • Entretien : Facile
  • Besoin en eau : Moyen, à vaporiser
  • Croissance : Rapide
  • Multiplication : Semis Division
  • Résistance au froid : Fragile
  • Type de sol : Humus
  • PH du sol : Sol acide
  • Humidité du sol : Sol drainé
  • Exposition : Soleil, Mi-ombre

L’asparagus (Asparagus) fait partie de la famille des Liliacées, tout comme l’asperge de consommation. On l’appelle d’ailleurs asperge d’ornement. Originaires d’Afrique du Sud, les premières variétés furent récoltées à la fin du XIXe siècle.

Son feuillage est dense et touffu, de port dressé ou retombant et se compose de tiges sur lesquelles sont accrochées des petites feuilles ressemblant à des aiguilles (cladodes). L’asparagus produit de minuscules fleurs à la fin de l’été, presque insignifiantes. Elles se transforment ensuite en petites baies, vertes puis rouges à maturité.

Peu rustique, on le cultive en intérieur sous nos climats tempérés. Très facile de culture, sa croissance est rapide et il atteint généralement 0,50 à 1 m de hauteur après quelques années de rempotage. En pleine terre, dans son climat chaud et humide d’origine, il peut atteindre jusqu’à 15 m de hauteur.

Attention : l’ensemble de la plante est toxique (toxicité peu élevée), donc attention aux jeunes enfants et aux chats qui pourraient mâcher ses feuilles ou ses baies.

 Espèces et variétés d’asparagus

Il existe de nombreuses variétés d’asparagus, à choisir en fonction de vos projets.

Asparagus falcatus ou Asparagus en « faux »

asparagus falcatus

  • Caractère des fleurs et des fruits : Ses cladodes (feuilles) sont vert foncé et de grande taille (environ 5 cm de long et 5 mm de large). Leur forme recourbée fait penser à une lame de faux.
  • Taille, aspect, période de floraison : Ses tiges sont droites et son feuillage pousse en tous sens. Il fleurit en été et produit de petites fleurs blanches. Il peut atteindre jusqu’à 1 m de hauteur en pot.
  • Qualités, usage : De belle allure, facile à cultiver et résistant au froid.

 

Asparagus plumosus

asparagus

  • Caractère des fleurs et des fruits : Son feuillage vert vif est extrêmement fin. Il paraît soyeux et ressemble à des petites plumes duveteuses.
  • Taille, aspect, période de floraison : Ses rameaux sont rigides et dressés à leur base puis s’inclinent ensuite à l’horizontale. Ils font penser à un tapis de plumes. Il mesure 20 à 30 cm à maturité.
  • Qualités, usage : Très gracieuse mais peu rustique, il se cultive uniquement en intérieur.

 

Asparagus sprengeri

Asparagus sprengeri

  • Caractère des fleurs et des fruits : Cette espèce à tiges flexibles possède un feuillage tombant et abondant.
  • Taille, aspect, période de floraison : Ses cladodes mesurent à maturité environ 3 cm de long sur 2 mm de large.
  • Qualités, usage : Facile à cultiver comme plante d’appartement, il peut aussi être installé en pleine terre, à exposition ombragée. Il est du plus bel effet en suspension ou en bordure de jardinière. Vous pouvez aussi le palisser.

 

 

Asparagus meyeri ou Asparagus « queues de chats »

Asparagus meyeri

  • Caractère des fleurs et des fruits : Ses feuilles (cladodes) sont similaires à celles d’Asparagus sprengeri mais beaucoup plus serrées entre elles. De petites tailles, elles ne dépassent pas 6 mm de long sur 1 mm de large.
  • Taille, aspect, période de floraison : Son feuillage compact et touffu est légèrement arqué. Avec son allure « ébouriffée », il fait penser à des goupillons pour nettoyer les bouteilles ou à des queues de chats.
  • Qualités, usage : Asparagus Meyeri est de croissance plus lente que les autres variétés mais se révèle spectaculaire à maturité. Cette variété se cultive généralement en pot d’où jaillissent ses tiges très ornementales.

 

Plantation de l’asparagus

Où le planter ?

L’asparagus est une plante frileuse. Sous nos latitudes, elle se cultive à l’intérieur et en pot. Quelques variétés parmi les plus rustiques peuvent néanmoins être plantées en extérieur, à condition qu’il ne fasse pas trop froid l’hiver.

En pot :

Si vous le plantez seul, sachez qu’il se développe bien dans les petits pots, quand ses racines sont serrées. On le plante généralement dans un pot de 8 à 10 cm de diamètre la première année. Très sociable, vous pouvez aussi l’installer avec d’autres plantes, il contrastera agréablement une composition au milieu d’espèces à feuilles larges.

Installez-le de préférence dans un endroit bien lumineux, ce qui lui donnera un beau feuillage dense et bien vert. Il est assez tolérant et peut même être placé dans un endroit assez sombre. Il se développe idéalement à une température entre 10 et 15 °C et peut supporter une température de 8 °C minimum et 25 °C maximum. L’été, vous pouvez sortir le pot à l’extérieur ce qui améliore la coloration de son feuillage. Disposez-le dans un endroit ombragé à l’abri des courants d’air.

Conseil : s’il est installé dans un endroit sombre et que ses feuilles jaunissent, c’est probablement à cause du manque de lumière. Déplacez-le dans un endroit plus lumineux.

En pleine terre :

Si vous habitez dans le sud-est de la France, vous pouvez planter une variété rustique dans un endroit ombragé, par exemple Asparagus sprengeri. Cette variété étant très retombante, installez-la en bordure de jardinière ou palissez-la sur une armature de votre choix. Vous aurez alors l’impression d’avoir une véritable cascade de verdure dans votre jardin.

Conseil : pour protéger votre asparagus du froid, entourez-le d’un voile en hiver.

Quand planter l’asparagus ?

L’asparagus est à planter ou rempoter de préférence au début du printemps (mars-avril).

Comment le planter ?

En pot :

L’asparagus est tolérant et de culture facile. Vous pouvez le planter dans un terreau classique pour plantes vertes, en y ajoutant une poignée de sable grossier pour améliorer le drainage.

En pleine terre :

L’asparagus aime les sols bien drainés, réalisez une petite butte sur laquelle vous l’installerez, pour que l’eau s’écoule bien. En haut de la butte, formez une petite cuvette autour de la plante pour que l’eau d’arrosage soit concentrée au niveau des racines.